Ammar Recherche

Bonjour à tous ! Bienvenue sur ma page Scientifique d'échange, de formation et debat dans le but de se formé en s'informant. Je compte sur vous tous

Fonctionnement normal

10/11/2023
Photos from Ammar Recherche's post 27/10/2023
21/04/2022

Au laboratoire de mammifères

30/07/2021

Très fréquente à l’état sauvage, elle est présente dans toute l’Afrique subsaharienne, où elle occupe pratiquement tous les milieux : des forêts tropicales aux savanes sèches, ainsi que dans les zones urbaines.
L’espèce est considérée comme le principal réservoir du virus de la fièvre de Lassa, fièvre hémorragique foudroyante transmise par contact avec les urines et excréments de l’animal. Bien évidemment, la souche domestique de Mastomys natalensis n’est pas porteuse de ce virus, et aucun cas de transmission par l’espèce en captivité n’a été recensé.

Peu appréciée dans son continent d’origine, outre le fait qu’elle soit souvent vecteur de maladies graves comme la peste ou autres, elle cause d’importants dégâts sur les cultures, en consommant de grandes quantités de végétaux.

Espèce particulièrement grégaire, elle ne supporte pas la solitude. En captivité, elle doit vivre en petit groupe, de préférence un mâle pour 2 femelles ou plus (dans le cas d’un élevage uniquement), ou alors un groupe du même sexe, cette espèce à la qualité particulièrement appréciable que les mâles se tolèrent très bien entre eux. Évidemment, des bagarres se produisent parfois, et il faut surveiller qu’elles ne dégénèrent pas. Toute introduction de nouvel individu doit être faite sous surveillance et, de préférence, après un bon nettoyage de la cage et des décors.
jeune chercheur

03/07/2021

Rongeur très nerveux, qui explique sa rareté en captivité, la Mastomys est difficile à domestiquer. Elle se laisse peu manipuler, et mord relativement facilement si elle se sent menacée ou bloquée. Capable de faire brutalement des sauts de plusieurs dizaines de centimètres de haut, elle est très vive. Une domestication peut être possible avec certains individus plus calmes, en passant beaucoup de temps à les habituer au contact des mains (au risque de se faire sévèrement mordre).
Les sorties sont très compliquées à organiser, car ce sont des rongeurs qui peuvent s’attaquer à tout, et elles se laisseront difficilement rattraper. Un petit parc est également impossible vu les sauts qu’elle est capable de faire.
Elle a par contre des relations très complexes et intéressantes entre individus du groupe et est donc un très agréable sujet d’observation. Et avec un peu de patience, elle peut facilement accepter de recevoir des friandises à la main, et de se faire caresser dans la cage.
Mastomys.
Rongeur à la longévité assez courte, on peut prendre les précautions données pour le rat et la souris concernant sa santé. Pour éviter les troubles respiratoires, gare aux courants d’air, à la litière de résineux et à l’excès d’humidité. Elles sont étudiées en laboratoire car elles sont naturellement sujettes au cancer de l’estomac, maladie à laquelle elles sont également sujettes en captivité.@ Mr Cissé @

23/06/2021

Les analyses cytogénétiques et moléculaires ont mis en évidence la présence de deux espèce jumelles de Mastomys en guinée maritime : M. erythroleucus et M. huberti dans la localité de mankoutan. il s'agit de la première étude de la seule population de M. huberti rencontrée en guinée située à 350 km de la population la plus proche du Sénégal, à l'extrémité Sud de l'aire de distribution disjointe de l'espèce. Afin de définir ses préférences écologiques, nous avons recherché des critères morphologiques et morphométriques pour identifier les deux espèces de Mastomys afin de mieux définir leur degré de sympatrie. Des Analyses Factorielles Discriminantes (aFD) effectuées sur les caractères externes et crâniens de 108 et 106 individus ayant fait l'objet d'analyses moléculaires (cyt.b) et /ou cytogénétiques, provenant de deux localités proches, montrent que l'on ne peut jamais discriminer avec 100 % de certitude les spécimens en 'peau' et 'crâne'. le taux d'erreur de détermination des deux espèces atteint 55,6 % pour la coloration et l'aspect du pelage sur le terrain, il oscille entre 4,5 et 8 % en aFD. cependant avec les mesures crâniennes traitées par aFD, les M. huberti se distinguent à 100 % par une taille légèrement plus faible, contre 96,97 % chez M. erythro-leucus. Parallèlement, nous avons pu préciser l'habitat spécifique aux deux espèces dans la même localité. Ainsi, à Mankountan, M. huberti n’est jamais rencontré dans les maisons et préfère les champs de riz inondés. M. erythroleucus est présent à la fois dans les maisons et dans les champs, quelquefois dans les rizières inondés où, à la fin de la saison sèche, il se retrouve en syntopie avec M. huberti. La localité de Yerendé située à 100 km de Mankountan n’a livré que des M. erythroleucus, présents à la fois dans les maisons et les champs. Cette étude montre l’importance d’une connaissance approfondie de la systématique et de la diversité des petits mammifères nuisibles pour l’évaluation des risques sanitaires.

17/06/2021

Rongeurs source d'infections des Arenavirus luttons contre leurs peuplement dans nos habitations

Vous voulez que votre école soit école la plus cotée à Dubréka ?

Cliquez ici pour réclamer votre Listage Commercial.

Vidéos (voir toutes)

Au laboratoire de mammifères

Emplacement

Site Web

Adresse

Dubréka
Autres Enseignement supérieur à Dubréka (voir toutes)
Groupe scolaire hadja Nansira Keita Groupe scolaire hadja Nansira Keita
Zone 4
Dubréka

Groupe scolaire hadja Nansira Keita sis à gomboyah dans le quartier Zone 4

Mohamed Berete Mohamed Berete
Dubréka

Fans KPZ KANIA FOTE Fans KPZ KANIA FOTE
Friguiagbe
Dubréka, KPZ

Coyah salutation Coyah salutation
Benbeto
Dubréka, 657012464

Coyah salutation

Sylla Sylla
Tanéné
Dubreka

((la victoire appartient à ce qui affronte le destin avec le sourire aux lèvres))

ERECO ERECO
Pékin
Dubréka

Ensemble, construisons nos villes..