Education canine toutes Races cat. I et I+

Situé dans La région d’Allaman (Vaud), nous sommes un petit club proposant des cours d'éducation canine, pour toutes les races de chien confondues et des niveaux différents

Pour en savoir plus, nous vous proposons de venir visiter notre site internet. Merci :-)

Educateur canin UCS/SKB

Fonctionnement normal

Photos from Education canine toutes Races cat. I et I+'s post 26/06/2021

Entre socia et habituation au tracteur-tondeuse.. on a trouvé notre jardinier 😎

Photos from Education canine toutes Races cat. I et I+'s post 28/04/2021

Tentative de conversion des Loulous en jardinier 😄
Ils sont top!
Que de rire et d’amusement

Photos from Education canine toutes Races cat. I et I+'s post 04/04/2021

Nouveau terrain installé en 3 jours ! Plus grand, mi-ombre, mi-soleil.. c’est top!
Merci encore à ceux qui ont participé au déménagement 👍

Photos from Berger hollandais Les Joyaux de Feu's post 15/03/2021

On vous présente enfin le nouveau compagnon de notre moniteur Frank Basset
Bienvenue 🐶 Syrius 🐶 !
Que cette aventure en binôme soit enrichissante et magnifique 😊

[03/03/21]   Toujours d’actualité et les délais de resserrent... 😨
Nous avons besoins de vos partages et des avis bouches-a-oreilles. 🙏

24/01/2021

Petit rappel
Comment agir, face au comportement de son chien, selon notre attente.😄

Petit rappel 😊

18/01/2021

Malinois, Australiens, Borders : Chiens fous ?

Pourquoi bien réfléchir avant de choisir.

« Serai-je capable de subvenir aux besoins de mon chien, afin qu’il soit bien dans sa tête et compatible avec ma personnalité »

16/01/2021

Merci à ceux qui ont aidé à faire changer les choses.
Nous allons pouvoir reprendre les cours.
Plus qu’à organiser l’agenda. 🤗 🐶

Enfin une bonne nouvelle. Je remercie spécialement notre responsable de formation, M. Christian Zingg, pour son excellente négociation avec l’OSAV. Voici le message que la FRC a reçu .

08/01/2021

Bonjour à tous,

Malheureusement, les cours collectifs sont annulés jusqu’au 22 janvier au plus tôt, en raison de l’augmentation des cas positifs au COVID.

Nous ne manquerons pas de informer d’une éventuelle évolution.

En attendant, si vous rencontrez un obstacle avec votre chien, nous sommes disposés à donner des cours privés.

N’hésitez pas à visiter notre site internet ou prendre contact avec nous par e-mail.

Bonjour à tous,

Malheureusement, les cours collectifs sont annulés jusqu’au 22 janvier au plus tôt, en raison de l’augmentation des cas positifs au COVID.

Nous ne manquerons pas de informer d’une éventuelle évolution.

En attendant, si vous rencontrez un obstacle avec votre chien, nous sommes disposés à donner des cours privés.

N’hésitez pas à visiter notre site internet ou prendre contact avec nous par e-mail.

23/12/2020

Tous nos vœux pour noël! Que malgré les difficultés rencontrés cette année, nous vous souhaitons un réveillon chaleureux, rempli de bonheur et sérénité. Merci pour votre confiance, votre fidélité et plaisir à participer aux cours. Avec nos sincères salutations et remerciements 🎄 ❄️ ⛄️ 🎁 🥂

Tous nos vœux pour noël! Que malgré les difficultés rencontrés cette année, nous vous souhaitons un réveillon chaleureux, rempli de bonheur et sérénité. Merci pour votre confiance, votre fidélité et plaisir à participer aux cours. Avec nos sincères salutations et remerciements 🎄 ❄️ ⛄️ 🎁 🥂

[12/09/20]   Bonjour à tous,

Suite à un changement de propriétaire, nous sommes à la recherche d’un terrain (1000m2) où nous pourrions nous installer afin de continuer à proposer des cours,

Entre Rolle et Etoy

Un partage, un petit mot soufflé à votre entourage, une oreille à l’écoute de bruits... toute aide est la bienvenue.

Mille merci d’avance pour votre soutien 🙏

25/10/2020

Comprendre certaines raisons d'attaque de chien, ainsi que reconnaitre des signes préventifs.
voici un article intéressant sur ce sujet. :-)

Comment faire face à une attaque de chien ? Pourquoi les chiens attaquent-ils les autres chiens ? Quels sont les signes qu'un chien peut attaquer ? Comment lire son chien ? Trouvez les réponses à toutes ces questions dans notre dernier article : https://www.naturedechien.fr/2020/09/15/faire-face-a-une-attaque-de-chien/

#chien #educationchien #educateurcanin #Canidelite

22/10/2020

Une magnifique prestation de notre toute jeune participante. 🥰 bravo 👏🏻

10/10/2020

Harnais

Bonnes explications écrites et concrètes par cette vidéo, sur la fonction du harnais, de par les différents modèles existants et le choix personnel...

22/09/2020

Entre autre, parce que l’humain est présent, depuis longtemps dans la vie du chien par sa domestication, que son intervention lors de rencontres « sensibles » entre canidés devient souvent nécessaire...
Avec prudence et assurance bien sur!

Intervenir dans les interactions canines... Ou laisser faire ?
Un petit chien se fait poursuivre par un grand : il doit apprendre à se défendre. Un ado énergique harcèle un adulte couché qui ronge un sabot : il va apprendre la politesse. Un chiot se fait agresser par un plus vieux : il se fait éduquer. Deux chiens se battent : ils doivent régler ça seuls.
A mes débuts, j'étais partisane de cette idée, par pure ignorance. Ce sont des chiens, ils communiquent, pourquoi devrait-on toujours intervenir, contrôler ?
Parfois certaines vieilles idées subsistent, sans être rattachées à une pensée ou éducation coercitive.
La réalité, c'est qu'il faut souvent intervenir.
Les petits chiens sont pris pour des lapins par des plus grands qui prennent un shot d'adrénaline et d'endorphine en jouant à la chasse. Les vieux chiens se font harceler par des jeunes benêts et leur rôle sur terre n'est pas de les éduquer (ils ont une vie eux aussi, sont peut-être trop vieux, trop petits ou trop inhibés pour oser le faire). Les chiots doivent certes apprennent à communiquer, mais auprès d'adultes tolérants qui vont leur apprendre les signaux de demande d'arrêt et d'espace bien plus subtils qu'un assaut d'aboiements et de morsures.
Quant aux chiens qui se battent, si on peut arrêter le conflit avant les gros dégâts, comprendre la cause et agir au lieu de juste regarder qui gagnera... Nos chiens ne pourront que nous remercier.
Oui, ce sont des animaux. Mais ce sont des animaux domestiques qui vivent avec nous depuis bien trop d'années pour ne pas être dépendants de nous.
Dans la "nature" (!) un petit chien qui se fait chasser par un gros va juste se casser très loin. En réalité, il tournera juste en rond pour ne pas paumer son humain des yeux... Peut-être parce qu'il attend, espère que ce grand machin qui le nourrit, loge et aime le retirera de cette situation terrifiante ?
.
➡️ êtes-vous d'accord ?
Si non, pourquoi ?

28/08/2020

Magnifique approche - extraordinaire et belle évolution pour l’une, un super self contrôle et langage canin pour l’autre...
Fières de tout ce travail accompli qui va continuer à progresser.

06/08/2020

Comment se forme la torsion d’estomac?
(Fort risque de mort pour le chien)

Il était une fois la torsion de l'estomac de mon chien.

Le Syndrome de Dilatation-Torsion de l'Estomac (SDTE) est une pathologie extrêmement grave qui doit être considérée comme une urgence absolue, c'est-à-dire qui doit être traitée IMMÉDIATEMENT chez le vétérinaire !

Cette maladie est, la plupart du temps, liée aux chiens de grandes tailles, comme le Berger Allemand, le rottweiler, le Leonberg ou autre beauceron et boxer, etc.. Par contre le Basset Hound par exemple peut également en être sujet. Donc soyons vigilants !

La raison est anatomique. Le ligament qui soutient l'estomac du chien est trop lâche et n'assure pas sa stabilité. L'estomac gonfle comme un ballon de baudruche et il bascule sur lui-même ! Toutes les "portes" de sortie sont bloquées ! C'est l'occlusion assurée !

Les symptômes qui DOIVENT VOUS FAIRE RÉAGIR RAPIDEMENT :
- Votre chien gémit, est anxieux, réclame votre attention, il tourne en rond,
- Votre chien bave abondamment, essaie de vomir mais n'y arrive pas (attention ce symptôme très fréquent n'est pas systématique !)
- Le ventre de votre chien gonfle et devient dur,
- Les muqueuses (gencives) pâlissent,

N'ATTENDEZ PAS !! METTEZ VOTRE CHIEN DANS LA VOITURE, TOUT EN APPELANT LE VÉTÉRINAIRE POUR LUI ANNONCER VOTRE ARRIVÉE !

Sinon, s'en suivra un état de choc puis LA MORT DE VOTRE POILU !! VOUS N'AVEZ QUE QUELQUES HEURES !

Les raisons connues :
- Alimentation de mauvaise qualité, donnée en grande quantité (choisir une alimentation de qualité et fractionner les repas en 2 ou 3 rations par jour)
- Un gros effort après le repas (repos obligatoire au moins deux heures après le repas)
- De l'eau ingérée en grande quantité (jeux d'eau autour de la piscine à proscrire !)
- Le stress ! En étant stressé, le chien mange trop vite et avale une grande quantité d'air.

Alors soyez attentif à votre poilu ! Vous êtes la seule personne à bien le connaître et à pouvoir lui sauver la vie !

Observer votre chien c'est apprendre à le connaître, c'est apprendre à le comprendre, c'est aussi le sauver !

Très belle journée à vous tous ! Soyez heureux !

Valérie Géhin
Comportementaliste canin

02/08/2020

Prudence sur Neuchatel

Le Canton de Vaud invite à la prudence sur les plages se trouvant au bord du lac de Neuchâtel ⚠️

Suite à l’annonce de fermeture des plages situées sur le Canton de Neuchâtel liée à la présence probable de cyanobactéries, le canton de Vaud met en garde à son tour les baigneurs et propriétaires d’animaux. Le chimiste cantonal déconseille la baignade par principe de précaution. Des analyses vont être effectuées immédiatement afin de déterminer la conformité de ces eaux.

Communiqué de presse du Canton ICI : https://www.vd.ch/toutes-les-actualites/communiques-de-presse/detail/communique/le-canton-de-vaud-invite-a-la-prudence-sur-les-plages-se-trouvant-au-bord-du-lac-de-neuchatel-159619/

[06/17/20]   Voici un retour d'une cliente, via trouvez-un-cours.ch:

"Accueil et gestion des chiens et des maîtres très professionnels. Super moment avec mon fils et notre petite chienne. Efficace. Différentes races présentes, ce qui favorise la socialisation. Merci."

Merci à elle pour ce message et sa confiance 😊

15/06/2020

Nos appréhensions/ nos envies/ nos exigences, en tant que détenteur de chiens.... toutes ces contradictions que l’on peut rencontrer inconsciemment, dans l’éducation de nos loulous...

Ces demandes présentées à nous éducateurs canins...

En sociabilisation ou en obéissance...

*** NOS CONTRADICTIONS ET NON-SENS ***

Nous attendons beaucoup de notre chien, beaucoup trop parfois. Pour satisfaire nos objectifs, nous serions prêts à soumettre à l’éducateur des défis dignes des plus grands contorsionnistes. Régulièrement nous faisons porter à notre chien nos propres peurs sans nous demander si elles ont quelque chose à voir avec lui. Nous avons du mal à lâcher-prise alors même que nous demandons conseil à un professionnel. L’éthologie canine est rarement connue. Si elle n’est pas connue, elle ne peut pas être comprise. Il s’agit alors (parfois) pour l’éducateur-comportementaliste de faire le grand écart entre la volonté humaine et la réalité de la nature du chien. J’ai appris avec le temps à expliquer à mes clients en quoi leurs demandes sont parfois techniquement impossibles à exaucer, éthologiquement inenvisageables, éthiquement irrecevables ou tout simplement peu judicieuse pour la relation avec leur chien. Quoiqu’il en soit, le refus n’est jamais formulé contre eux mais pour leur chien et donc, dans leur intérêt. Voici un florilège des demandes, questions et conversations qui m’ont le plus marquée ou qui reviennent le plus régulièrement dans mon travail quotidien. Elles ont pour unique objectif de permettre (peut-être) d'envisager les choses autrement...

- « Je veux que mon chien soit sociable avec tous les humains mais qu’il soit méfiant envers les inconnus qu’il croise ».
Cette demande est régulière mais elle est contradictoire. Un chien bien socialisé aux humains n’a aucune raison de se méfier d’eux dans un contexte normal (hors intrusion nocturne dans le foyer par exemple). Le but de tout éducateur et de tout éleveur est d’améliorer toujours la socialité du chien envers l’homme. Je réponds toujours à ces personnes qui souhaiteraient que leur chien se montre méfiant envers les humains extérieurs au groupe social qu’elles ne savent pas ce que vivre avec un tel chien signifie au quotidien. Pour mes clients qui viennent rééduquer leur chien réactif envers les humains, partager sa vie avec un chien sociable est une chance.

- « Je veux que mon chien m’obéisse au doigt et à l’oeil mais qu’il soit quand même capable de prendre des initiatives ».
Deux philosophies d’éducation totalement opposées sont parfois demandées au même éducateur. Ce n’est pas acceptable éthiquement. L’obéissance robotisée est possible mais en méthode positive, elle n’est pas vraiment encouragée. On développera plutôt l’initiative du chien en renforçant ses comportements spontanés. Exiger les deux est incohérent sur un plan éducatif. Ici, il s’agira pour le client de bien réfléchir à ce qu’il veut vraiment.

- « J’ai un chien de huit ans qui prédate les chats depuis qu’il est petit. Mes enfants veulent adopter un chaton. Pouvez-vous apprendre à mon chien à aimer les chats? »
L’imprégnation du chien aux autres espèces doit être opérée dans les premières semaines de vie du chiot. L’imprégnation est le seul phénomène capable de bloquer la prédation. En d’autres termes, le chien ne chasse pas les espèces auxquelles il est imprégné car il les considère comme des espèces amies. Seule une bonne imprégnation permet une socialité élaborée. Un chien qui chasse les chats depuis huit ans est un prédateur de chat. Il est impossible de l’imprégner à cet âge. Et si parfois le chien prédateur peut ne pas chasser le chat dans la maison (un lieu où la prédation ne s’est jamais exprimée), il est fréquent qu’elle se déclenche très brutalement dans le jardin. Protégeons le chat. Remettons ce projet à plus tard.

- « Je voudrais que mon chien s’entende bien avec tous les autres chiens mais qu’il n’aille pas les voir quand nous nous promenons. Pouvez-vous m’aider ?”
Même pour un chien sociable et équilibré, s’entendre avec tout le monde est impossible. Nous entendons-nous avec tous les gens que nous croisons ? Mais pour qu’un chien soit sociable et le reste, il devra régulièrement rencontrer ses congénères. Par conséquent, vouloir qu’un chien soit sociable avec tous les chiens sans lui permettre d’exprimer régulièrement sa communication est un non-sens. Il existe des chiens sociables qui ne ressentent pas le besoin d’interagir avec les congénères qu’ils croisent. Cela correspond souvent à une personnalité indépendante qui se révèle très tôt. Ce sont des chiens dont les motivations principales se trouvent ailleurs. Si l’on souhaite modifier les motivations de son chien très sociable, peut-être faut-il se questionner sur la nature de la relation que l’on entretient avec lui durant les balades.

- « Je ne donne jamais d’os à mon chien car j’ai trop peur qu’il s’étrangle ».
Le chien (carnivore à tendance opportuniste) a besoin d’activité masticatoire quotidienne. Elle est inscrite dans son éthogramme. Les os d’occupation vont non seulement permettre au chien d’avoir une activité autonome mais aussi de se fatiguer sainement. Ajoutons que c’est l’activité masticatoire quotidienne qui nettoie les dents du chien (comme de tous les canidés de ce monde). Cette activité lui évite un détartrage sous anesthésie générale tout en lui apportant phosphore et calcium. Cette activité ne représente aucun danger pour le chien adulte à condition que les os soient toujours donnés crus. Il les broie avec ses carnassières et les avale en même temps que la viande restée dessus.

- « Je ne libère jamais mon chien car j’ai peur qu’il se sauve. Mais nous avons un grand jardin. Est-ce que cela lui suffit ? »
La privation de liberté contribue au développement de comportements compulsifs liés à la frustration. Le chien devient vite ingérable à l’extérieur de chez lui. Il s’élance en bout de laisse pour tout et pour rien, il aboie, il crie, etc. Il devient réactif. Jamais son jardin, aussi vaste soit-il, ne lui suffira toute sa vie car le chien est un animal explorateur. Il a fait le tour de son territoire depuis bien longtemps.

- « J’ai peur que mon chien se batte avec d’autres chiens alors je le rattache pour l’empêcher d’aller les voir. Est-ce une bonne réaction ?”
Le chien est une espèce sociale dont la communication intraspécifique a besoin d’être entretenue au risque de régresser. Lorsque vous rattachez votre chien à la vue d’un chien en liberté, la mise en laisse pourrait être associée au congénère qui arrive librement. Empêcher les interactions canines, c’est inhiber les comportements sociaux. On ne parle pas ici de laisser son chien libre déranger les chiens en laisse. Si le chien est en laisse, il y a peut-être une bonne raison. Mais lorsqu’un chien accompagné d’un humain se présente en liberté, on peut tout de même supposer qu’il est sociable. D’ailleurs bien souvent, l’humain le fera vite savoir par un « Ne vous inquiétez pas, il est sympa ! ». Alors, si vraiment, les rencontres fortuites sont un problème pour vous, organisez pour votre chien des interactions libres avec des chiens que vous connaissez ou contactez un éducateur canin pour travailler sur cette difficulté. Sans cela, la communication de votre chien va régresser.

- « Ma chienne est très peureuse mais elle a des échéances de concours. Elle veut se sauver dès qu’un inconnu approche. Elle ne laissera jamais le juge la toucher. Pouvez-vous m’assurer, si on travaille ensemble, qu’elle sera prête pour ses épreuves dans deux mois ? »
Pour moi, faire une telle promesse est non seulement risqué (nous ne sommes pas extralucides) mais éthiquement très discutable. Il s’agit ici de la psychologie et de la souffrance émotionnelle d’une chienne qui se sent tellement menacée par ce qui l’approche qu’elle se sauve et perd la conscience de l’environnement (l’étude a été réalisée). Elle a besoin que l’on se penche sérieusement sur ses peurs et que l’on prenne le temps de l’aider vraiment. Les échéances serrées de concours ajouteront une pression néfaste au cheminement thérapeutique de la chienne et au travail serein de l’éducateur comportementaliste. Alors, soit les échéances de concours sont reportées à un futur où la chienne se sentira mieux psychologiquement, soit la prise en charge sera refusée pour des questions d’éthique personnelle.

- « Je ne laisse pas mon chien dehors quand je pars travailler car j’ai peur qu’il ait froid. Mais il détruit tout dans la maison. Que faire ?”
Le chien gère bien mieux la solitude si son repas et ses os d’occupation lui sont offerts en absence et dans son jardin (agrémenté d’une niche bien conçue et correctement orientée). Le jardin devrait toujours constituer le premier ancrage positif du chien. Malheureusement, cet ancrage est souvent placé trop vite sur l’humain et dans la maison. C’est alors un drame quand l’humain s’absente. Placer un ancrage ultra positif sur le territoire grâce à l’activité alimentaire et masticatoire, c’est agir en prévention de l’ennui de solitude. Quant à la peur que le chien ait froid, elle se justifie si l’on parle d’une race nue ou au poil ras (sans sous-poil). Toutes les autres races, si elles peuvent s’abriter et se sécuriser dans une niche ou un chenil, sont naturellement équipées pour ne pas craindre le froid. Comprenons que trop couvrir un chien et l’habituer à passer des journées entières dans des intérieurs surchauffés, c’est le fragiliser.

- « Je voudrais travailler sur la confiance mutuelle mais pas en liberté car j’ai peur qu’il se sauve. »
Il est difficile de créer de la complicité avec un être vivant en l’obligeant à nous suivre. La relation avec le chien repose en partie sur un choix qu’on lui laisse et que l’on renforce. La laisse, même si elle est nécessaire dans certains lieux, reste incompatible avec la notion de choix. Le lien est réellement présent lorsque le chien choisit de suivre son humain ou sa famille d’attachement en milieu naturel et en toute liberté. Voilà pourquoi je ne conseille pas de démarrer la relation avec un chiot en le mettant immédiatement en laisse. Si la laisse est ensuite amenée de manière douce et positive, elle ne lui posera pas de problème, à condition qu’il connaisse la liberté.

- « Je chasse avec mon épagneul. Je voudrais lui apprendre à faire la différence entre les moments où l’on chasse ensemble et les balades en famille où je ne veux pas qu’il chasse ».
La prédation (innée chez cet épagneul) a été perfectionnée par l’humain qui chasse. La prédation est donc entretenue et renforcée régulièrement. La demande consisterait pour ce chien à pouvoir faire le grand écart entre la prédation encouragée par l’humain d’attachement dans un contexte naturel et l’interdiction de la prédation avec le même humain d’attachement dans un contexte naturel lui aussi. Sans compter que dans le contexte de la balade en famille, on peut supposer que les interactions avec l’humain d’attachement sont moindres que dans le contexte de la chasse encadrée. Par conséquent, la prédation risque de s’exprimer d’autant plus librement.

- « Je voudrais éduquer mon chiot au clicker mais sans récompense alimentaire. Je suis contre. Je voudrais qu’il fasse les choses pour moi ».
Le clicker-training repose sur le principe du conditionnement classique (Pavlov), du conditionnement opérant et du renforcement positif (Skinner). Il est parfois envisageable avec certains chiens de ne pas utiliser la récompense alimentaire quand le lien avec l’humain est si fort que le renforcement se trouve dans une activité menée avec lui. Mais en général, on aura à faire à un duo avancé qui a bâti une relation solide au fil du temps. Les deux individus se connaissent et s’apprécient beaucoup. Une telle demande consiste donc à mettre la charrue avant les boeufs. Si l’absence de récompense alimentaire pourra peut-être fonctionner dans les premiers temps avec un chiot, elle rendra difficile la construction du lien avec un chien adolescent dont les motivations et les velléités débordent. Enfin, le chien ne fait les choses que pour lui-même et ça, l’humain a du mal à l’accepter. Il fait la différence entre le comportement qui paye (qui sera réitéré) et le comportement qui ne paye pas (qui sera abandonné). Ce genre de demande est surtout un signe que la philosophie du clicker est incomprise.

- « J’ai un Malinois agressif qui vit sur mon balcon car j’habite en appartement. Il ne sort jamais car j’ai de gros problèmes de mobilité à cause de l’obésité. Pouvez-vous venir le rééduquer chez moi ? »
Il est inenvisageable de rééduquer un chien aussi réactif dans un tel contexte. Dans la rééducation longue et méticuleuse d’un chien réactif, l’humain d’attachement détient un rôle primordial. Il devra non seulement être en capacité de comprendre et de respecter les objectifs à court, moyen et long termes fixés avec l’éducateur mais surtout se montrer physiquement fiable puisque c’est le conducteur d’un chien dangereux. Ici, la demande ne permet pas de travailler de manière sécurisée et de suivre un cheminement positif où l’on verra le chien évoluer. Dans une telle situation, un replacement est vivement conseillé.

- « J’ai adopté un chien abandonné il y a deux jours. Il ne m’obéit pas du tout. Est-ce normal ? »
Oui… Laissons-lui le temps de surmonter tous les malheurs qui lui arrivent et de s’adapter à ce nouveau foyer dans lequel il n’a aucun repère. Remettons les objectifs d’obéissance à plus tard et privilégions s’il vous plaît le bien-être de cet animal qui n’a rien demandé et qui est probablement traumatisé.

- « Je voudrais éduquer mon chien en positif sans le punir mais sans le récompenser non plus pour qu’il fasse la part des choses lui-même. Est-ce possible ? »
L’absence de punition est l’un des grands principes de l’éducation positive donc il n’y aucun problème dans le souhait de ne pas réprimer les mauvais comportements. Par contre, ne pas récompenser le chien de ses bons comportements revient à ne pas les renforcer et du coup à ne pas le voir les réitérer. C’est aussi laisser l’environnement renforcer le chien au quotidien et laisser le chien s’auto-renforcer en permanence. On pourrait essayer par expérience. Le chien n’en souffrira pas car il trouvera le renforcement ailleurs. On ne pourra pas en dire autant de l’humain dont je ne donne pas cher des nerfs dans les six mois à venir.

- « Mon chien sait faire plein de tours mais quand je veux les montrer aux autres, il ne veut pas. Qu’est-ce que je peux faire ? »
Peut-être que le moment où l’on souhaite que notre chien s’exécute est mal choisi? Peut-être que pour lui ce schéma n’est pas synonyme de travail ? Peut-être faut-il se dire qu’il n’est pas une marionnette que l’on actionne quand l’envie nous en prend ? Peut-être aussi que dans ces moments de « représentation », nous nous trouvons nous-mêmes dans un état de stress peu favorable à la motivation du chien et à sa collaboration ?

Crédit Photos
Valentine Meresse avec Ollie et Lip's
Mathilde Pavot avec Nouki et Mikado
Julien Gomez avec Pixel
Clara Defaux avec Tokyo

Audrey Ventura
Comportementaliste
Éducatrice canin
Cynoconsult
Valenciennes
0681065599

Vidéos (voir toutes)

Une magnifique prestation de notre toute jeune participante. 🥰 bravo 👏🏻
Magnifique approche - extraordinaire et belle évolution pour l’une, un super self contrôle et langage canin pour l’autre...
Un beau rappel en plein jeu... 🥰Récompense en plus de la voix et la caresse : libération pour retourner à la baballe. 😉
Pas beaucoup de motivation.. mais qu’est ce qu’on rigole
Moment détente - socialisation chez les grands... ça s’entretien 😄

Emplacement

Type

Téléphone

Adresse

Pêcherie
Allaman